Le 6 février 1944, le bombardier B-17 « Old man » du 447th Bombgroup de la 8ème Air Force, de retour de mission, est gravement touché par la Flak dans la région parisienne. Le pilote et le navigateur sont tués, le copilote et le largueur  prennent les commandes, font évacuer les 7 membres d’équipage alors survivants dont l’un d’eux sera abattu en sautant en parachute, évitent les habitations et sont tués à leur tour lors de leur atterrissage de fortune dans un champ à Wissous. Aujourd’hui, le parc aménagé porte le nom du copilote Arthur Clark.

Chaque premier dimanche de février la municipalité de Wissous rend hommage à cet équipage en présence d’une délégation de l’ambassade des États Unis. Cette année, le Comité des Anciens Elèves de Wissous, le Souvenir Français, l’Union Nationale des Combattants et la municipalité ont convié l’UNIVEM à cette 74ème cérémonie commémorative en participant avec une vingtaine de véhicules.

Au départ de Satory, le convoi a été formé par deux Half-track, un GMC, un Dodge WC 51, deux Dodge Command-car et une dizaine de Jeep. Les véhicules étaient exposés au public devant la Mairie de Wissous durant la messe. A 11h, le cortège prenait la direction du Parc Arthur Clark pour une cérémonie militaire au Mémorial américain. Un verre de l’amitié clôturait cette cérémonie dans la salle des Fêtes de la mairie. Retour à Satory pour un repas froid préparé par Mireille et Mauricette.