A l’occasion des commémorations 2019 de la Bataille des Ardennes (marquant le début de l’offensive allemande dans la région le 16 décembre 1944), l’association Indian Head organisait sa traditionnelle manifestation d’hiver du 13 au 15 décembre 2019 : « Sur les traces du Général Patton ». Le rendez-vous était donné vendredi après-midi au Centre du Sacré-Cœur de Clairefontaine à Arlon près de la frontière luxembourgeoise où était établi le camp de base. L’UNIVEM s’y déplace avec un important contingent de 25 personnes, le Half-Track M5 ainsi que le GMC CCKW 353 cargo.

Sur place, près de 40 véhicules sont présents, dont quelques très lourds : deux Pacific (!), un Half-Track M16 (sans son affût Maxon), un Diamond T 969, ainsi que plusieurs Jeep et Dodge (dont deux rares WC-53 Carryall). A 16h30, le convoi s’élance en direction du centre-ville d’Arlon. Malheureusement pour les membres de l’UNIVEM, le transporteur des véhicules a eu un peu de retard à cause de la circulation parisienne, et c’est avec un peu de retard que nous rejoindrons le reste du convoi !

 

Les véhicules sont disposés devant l’église Saint-Martin, pendant que les participants peuvent apprécier le marché de noël sur la place Léopold ou participer au repas. A 20h, un grand concert « Remember 1944 » est donné dans l’église par l’Orchestre International du SHAPE (Supreme Headquarters Allied Powers Europe). Différents morceaux de Jazz et Swing bien connus s’enchaîneront jusqu’à la fin de la soirée, avant que le convoi ne reprenne la route pour le camp de base.

 

Le samedi, départ à 9h30 et sous la pluie pour un convoi qui passera à travers la campagne ardennaise afin de rejoindre le village de Fouches pour une cérémonie au monument USAAF, lieu où s’est écrasé un B-17 le 9 novembre 1944. A signaler la présence de Monsieur George Patton Waters (Petit-fils du Général Patton) qui participe tout le week-end à la manifestation.

 

Les véhicules ont ensuite repris la route pour le centre-ville d’Arlon, où ils étaient exposés au public dans la Grand-rue. Après le repas, une cérémonie eut lieu à 15h00 au monument du Général Patton. Vers 16h30, le convoi a repris la route pour le camp de base. Au soir, le repas et la remise des médailles était organisée au sein du Centre du Sacré-Cœur de Clairefontaine.

 

Le dimanche 15, après une courte nuit, le départ du convoi est donné pour 8h30 ! Le convoi fera une halte bienvenue à une station service à la frontière du Luxembourg, où le très faible prix du carburant fera la joie des collectionneurs. Après un passage par la campagne pour contourner Bastogne et arriver par le nord, le convoi entre dans la ville vers 11h.

 

Initialement, le Bastogne War Museum était au programme de la sortie, mais suite à la présence d’officiels le lendemain, le musée est fermé pour préparation. Aussi, les participants se tournent vers Bastogne Barracks qui se situe à 500 mètres et où le War Heritage Institute y entrepose la plupart de ses véhicules. Journées portes ouvertes et diverses animations sont prévues à l’occasion des commémorations : bourse militaria, présence d’un M1 Abrams et d’un M2 Bradley de l’Armée américaine, visite de la cave où le Général McAuliffe y prononça son célèbre « Nuts » suite à la demande de reddition de l’Armée allemande, présence de la Défense belge avec plusieurs blindés, ouverture des Vehicle Conservation Center et Restauration Center, démonstrations des blindés du musée, exposition de véhicules du génie, ou présence d’un Panther du Musée des Blindés de Saumur. Un beau programme !

 

A 14h30, c’est la grande parade dans Bastogne ! Une petite dizaine de chars de Bastogne Barracks ouvrent le défilé. Le premier est un Sherman Jumbo aux couleurs du Cobra King sur lequel a été écrit « First in Bastogne », le premier char à être entré dans Bastogne en 1944. Suivent de nombreux camions qui étaient exposés à Bastogne, puis la colonne de l’Indian Head, et enfin, une troisième colonne composée de véhicules plus légers. En tout, plus de 250 véhicules ont défilé dans les rues de la ville devant une foule très dense (la ville annonce 100000 personnes sur le weekend). Accompagnant le défilé, des Piper Cub ont également survolé la ville ! Après le défilé, les véhicules se sont stationnés dans la Grand’Rue pour une exposition au public.

 

Notre colonne reprendra la route vers 17h pour revenir à Arlon. De là, les participants reprendront la route pour la région parisienne, après un froid, mais excellent weekend passé, dans une superbe ambiance, et avec de beaux véhicules croisés. Ce fût également une des dernières occasions de croiser des vétérans ayant connu cette période, et de leur parler, afin de transmettre plus tard comment cela a pu se passer quand ils ne seront plus là. Qu’on n’oublie jamais le sacrifice de ces hommes.

 

Merci à Pierre le photographe pour quelques unes de ses photos qui illustrent l’article.