Grâce à Pascal nous disposons maintenant d’une cabine de sablage.

Avant, le sablage des grosses pièces ne pouvait se faire qu’en plein-air, donc en dépendance de la météo du jour.  Avec cet aménagement réalisé dans un container de 20′, nous ne serons plus astreints à regarder le ciel avant de sabler.

Autre avantage : il devient possible de recycler le sable qui ne se répand plus par terre dans la boue et l’herbe mais sur le plancher sec du container.

Un rail au plafond permet d’emmener les pièces lourdes à la zone de travail dans le fond.

Photos ci-dessous des premiers tests avec Pascal et Benoît : sableuse, ventilation, éclairage, tout fonctionne bien dans une ambiance cosy, on aime le sablage !