Le 6  février 1944, le bombardier B17 « Old man », du 447 Bomber Group de la 8 eme Air Force,  de  retour de mission est gravement touché par la Flak dans la région parisienne. Le pilote et le navigateur sont tués, le copilote et le largueur  prennent les commandes,  font évacuer les 7 membres de l’équipage  survivants (l’un d’entre eux sera abattu en sautant en parachute),  évitent  les habitations et sont tués à leur tour lors de leur  atterrissage de fortune dans un champs ; aujourd’hui’’hui un parc qui porte le non du copilote Arthur Clark.
Tout les ans en février, la municipalité de Wissous rend hommage à cet équipage en présence d’une délégation de l’ambassade des États Unis. Cette année le 10 février prochain  l’Univem est à nouveau conviée à cette commémoration