m8

Historique

En juillet 1941, l’US Ordnance Department lance un appel d’offre concernant un véhicule blindé à 6 roues capable de remplacer l’antique M6 Farco. Trois firmes se lancent alors dans la compétition : Ford, Chrysler et Studebaker et en avril 1942, malgré des performances très proches de ses concurrents, le prototype T22 de Ford remporte le marché. Le canon de 37mm du T22 ne lui permettant pas de jouer un rôle en première ligne face aux blindés ennemis, il reçut la désignation de M8 Light Armored Car et affecté à des missions de reconnaissance et de soutien d’infanterie. De gros problèmes de finition affectèrent la production qui ne débuta qu’en mars1943 pour s’achever en juin 1945 avec un total de 8634 unités. A noter que l’Armée française les utilisa jusqu’à la fin de la guerre d’Indochine et en Algérie.

Caractéristiques

Equipé d’un moteur 6 cylindres en ligne, Hercules JXD développant 110ch à 3000t/mn, le Greyhound pouvait atteindre la vitesse de 90 km/h sur route (48 km/h en tout terrain) et sa consommation atteignait les 35l/100km pour une autonomie de 438 km. Mis en œuvre par 4 membres d’équipage, pilote et radio dans la partie avant et servants d’armes en tourelle, le M8 (Greyhound pour les anglais) était armé d’un canon de 37 mm modèle M6 (équipé d’un viseur télescopique M70D), d’une mitrailleuse coaxiale Browning 1919 de 7,62 mm et d’une mitrailleuse lourde Browning M2 de 12,7 mm en tourelle.

Ce véhicule fut considéré comme un excellent engin de reconnaissance, très rapide, peu bruyant, agile, il fut le fer des lances avec les chars légers des unités de reconnaissance françaises et américaines.

Restauration de la Ford M8

Le véhicule étant bien fatigué, problème de boites de vitesse etc… de retour d’une sortie à Bastogne en décembre 2009, le démontage commence.

Il faudra de longs mois pour trouver les pièces du moteur qui sera refait à neuf, comme quasi l’intégralité du véhicule qui sera désossé, sablé, préparé, et refait jusqu’au moindre détail.

En mai 2014, la tourelle est enfin reposée, mais le véhicule ne sera pas prêt pour les commémorations du 70ème anniversaire du débarquement.

Néanmoins celui-ci devrait être opérationnel pour la fin de l’année 2015. Plus de détails sur la restauration ici.