Historique

Avec ce camion qui fut très apprécié durant la guerre et même après, les unités qui l’utilisèrent trouvèrent chaussure à leur pied…  Le nom de la société fut créé quand le père de Charles Arthur Tilt, fabricant de chaussures, adopta le diamant comme emblème de la qualité de ses productions.  Le T de Tilt se trouva ainsi enchâssé dans un diamant qui à l’origine était peint en doré.  Son fils qui grandit dans un univers d’atelier et de machines construisit sa première automobile en 1905.  Un tournant fut pris quand un fidèle client lui demanda un camion en 1911.  Devant le succès remporté, Charles Arthur Tilt décida d’abandonner l’automobile pour se consacrer uniquement au camion.

Connu pour leur fiabilité et leur robustesse, c’est naturellement que Diamond T fut approché lorsqu’au début de la guerre les britanniques demandèrent aux américains de leur fournir un transport de tank.   Conçu pour l’armée britannique, ce camion américain fut le seul des grands classiques de la guerre à être un modèle diesel.

Ce n’était qu’un tracteur : sa caisse de lest arrière pouvait recevoir tout ce qu’il pouvait y avoir de disponible en opération pour charger les essieux moteurs : caillasse, ferraille.

Dénommé M20, il était destiné à tracter la remorque porte-char Rogers M9, l’ensemble ainsi constitué étant désigné M19 (voir photo d’un tel ensemble ci-dessous).  Un treuil situé entre la cabine et la caisse de lest permettait de charger un char en panne.

Référencé comme T 980 chez Diamond T, une seconde version désignée T 981 comportait une amélioration pour la gestion du treuil, le câble pouvant également être dirigé vers l’avant du camion.  Le 981 se reconnaît donc à son parc-choc avant qui comporte une sortie de câble avec ses rouleaux-guides.

Ces camions, comme les Pacific, furent très appréciés dans le civil après-guerre pour tracter les lourds convois de la reconstruction et de la réindustrialisation.  Souvent en unités multiples attelées, les transporteurs choisissaient alors une taille de pneus plus grande pour être sur des rapports de boîte plus homogènes avec ceux du Pacific.

Caractéristiques

Constructeur Diamond T
Année de conception 1940
Constructeur Diamond T
Période de production 1941–1945
Nombre fabriqués 6,554
Poids 26,950 lb (12,220 kg)
Longueur 280 in (7.11 m)
Largeur 100 in (2.54 m)
Hauteur 100 in (2.54 m)
Moteur Hercules DFXE
185 hp, 6 cylindres en ligne diesel, 17,9l
Boîte 4 vitesses + transfert 3 vitesses
Suspension 6×4 avec ressorts à lames
Freins A air
Autonomie 300 mi (480 km)
Vitesse 23 mph (37 km/h)