diamondt-w

Historique

Le nom de la société fut créé quand le père de Charles Arthur Tilt, fabricant de chaussures, adopta le diamant comme emblème de la qualité de ses productions.  Le T de Tilt se trouva ainsi enchâssé dans un diamant qui à l’origine était peint en doré.  Son fils qui grandit dans un univers d’atelier et de machines construisit sa première automobile en 1905.  Un tournant fut pris quand un fidèle client lui demanda un camion en 1911.  Devant le succès remporté, Charles Arthur Tilt décida d’abandonner l’automobile pour se consacrer uniquement au camion.

Le Diamond T 969 est adopté par l’US army en 1940.  Sa construction débute en 1941 dans l’usine Corbitt.  Après qu’une très petite série fut construite, certains composants, notamment au tableau de bord, furent mis aux standards de l’US Army.  Sa dénomination changea alors de 969 en 969A.  Ce Wrecker (de l’anglais wreck : épave) est équipé de deux flèches qui lui confèrent une grande polyvalence.  Chaque flèche est reliée à un treuil de 5 tonnes situé derrière la cabine.  Deux jambes d’appui permettent de stabiliser l’ensemble, les flèches peuvent être désaccouplées.  A l’avant prend place un treuil Gar Wood d’une force de traction de 5 tonnes.  7245 unités ont été produites par les firmes Diamond T, Marmon Herrigton et Corbitt

Caractéristiques

6X6 (6roues motrices)
Poids à vide : 9300 kg
Poids en charge : 10050 kg
Longueur : 7,42m
Largeur : 2,44m
Hauteur : 3m
Garde au sol : 0,28m
Moteur : Hercules RXC 6 cylindres, essence, 8600 cc
Puissance : 119ch à 2200 t/mn
Huile : 15 litres
Eau : 44 litres
Carburant : essence
Réservoir : 227 litres
Consommation : 80 litres/100 et 150 litres en charge + remorque
Vitesse : 65 km/h
Boite de vitesse : 5 av, 1 ar
Transfert : rapports de 1 et de 1,72
Electricité : 6 Volts avec 2 batteries connectées en parallèle
Freinage : air comprimé

Flèches : Holmes W45 twin-boom, chacune avec treuil 5 tonnes