Suivez Thierry avec son style inimitable pour découvrir le véhicule…

GAZ MAV 46 (малый автомобиль водоплавающий ), ou l’histoire de la vraie fausse copie de la GPA…

Par une belle journée d’hiver de l’an 1989 je suis, et bien sûr sans le vouloir, devenu le propriétaire d’un véhicule militaire amphibie de l’armée Soviétique. Alors que je quadrillais la Tchécoslovaquie à la recherche de pièces de Tatra je suis tombé sur une sorte de Jeep amphibie qui se trouvait au fond de l’atelier d’un collectionneur de moto. Ma première réaction a été de demander au maitre des lieux comment a-t-il déniché cet engin américain ?  La réaction a été immédiate, le Tchèque me répondit d’un ton ferme dans un germano – tchéco –anglais :

« Nicht Américan ! ( pas américain !)….Américan material schrot ! (matériel américain c’est de la m—-)….Ruski matérial Prima ! (matériel russe le meilleur !) verkaufen , Good price for you… ( à vendre, bon prix pour vous)»

Un mois plus tard je me retrouvais à Paris avec l’engin dans mon garage. Je vous fais grâce de tous les détails et de toutes les démarches administratives surréalistes des différentes douanes et des stratagèmes qu’il a fallu élaborer pour ramener la chose flottante dans un parking souterrain de Suresnes.

De l’engin je ne connaissais que le nom « GAZ MAV 46 »

– GAZ – Gorkovsky Avtomobilny Zavod – Usine de construction automobile de Gorki

– MAV – qui se traduit par « petit véhicule amphibie »

– 46 – qui correspond au numéro de code du projet.

Tout de suite de grands spécialistes m’affirmèrent que cette GAZ MAV 46 n’est qu’une médiocre copie de la Jeep amphibie GPA. Cette nouvelle m’a rassuré car cela va me faciliter la restauration de l’engin. Grave erreur, les 2 seuls points communs entre la GAZ MAV et la Ford GPA sont l’air dans les pneus et l’essence dans le réservoir. Les deux voitures ont une conception totalement différente. La GPA est une voiture qui a été faite pour naviguer alors que la GAZ MAV est un bateau transformé pour se déplacer sur la route. L’armée Rouge a utilisé beaucoup de véhicules américains et en particulier la Jeep amphibie. Hélas, cette dernière dévoila rapidement de gros défauts et principalement une garde au sol trop basse et un manque de puissance de propulsion aquatique. L’armée Rouge a besoin d’amphibies car les grands territoires Russes sont sillonnés par des fleuves et des rivières à l’échelle de cet immenses pays, comme le fleuve Volga qui fait 3700 km de long sur 2 km de large.

Les ingénieurs Russes ont élaboré leur projet sur les résultats de l’utilisation de la GPA.

La GAZ 46 a une structure monocoque, une grande hélice carénée permet à cet amphibie de jouer son rôle de remorqueur, il y a à l’arrière un système spécifique pour le remorquage en rivière. La GAZ est réellement la grande sœur de la GPA, sa caisse, très hydrodynamique, est plus large et plus longue, elle bénéficie d’une bonne garde au sol et d’une excellente stabilité aquatique.

La GAZ MAV 46 est rare et méconnue, il ne faut pas oublier que cet amphibie a été conçu en pleine période de Guerre Froide. Selon les derniers renseignements, cet engin aurait été construit à plus ou moins 3000 exemplaires. Le moteur, la boite de vitesse, les différentiels, les freins, les trains roulants sont communs à la GAZ 69 qui est la version terrestre de la GAZ 46.  Certaines parties de cet amphibie sont introuvables comme le brise lame, le pare-brise, l’hélice ou la boite transfert qui est très spécifique.

Depuis 15 ans mon camarade Christophe et moi même roulons et naviguons avec nos deux GAZ 46. Sans le vouloir nous en avons fait la promotion et depuis quelques amis collectionneurs se sont fait séduire par le charme de cet amphibie venu de l’est.

Très souvent on me fait la réflexion d’être imprudent de faire de l’amphibie alors que je ne sais pas nager, ma réponse est immédiate «  connaissez vous un pilote d’avion qui sait voler ? »