Succès confirmé à en juger par l’intérêt du public venu nombreux : plus de 1000 visiteurs sur les deux jours !

Parmi les dioramas gérés par Mickaël Hamon, les visiteurs pouvaient observer dans le hall 4, une exposition de motos à côté de la Ford T ambulance de Rémi Thévenin. Dans le fond du hall 1, Jean Pisapia présentait sa Jeep Tour de France et sa documentation, devant le char Sherman « Champaubert », la Jeep canadienne de Benoît Lavernhe roulait sur les galets de Dieppe, à l’entrée du hall 2, Christophe Hillebrand exposait ses maquettes de trains et la maquette du GMC DUKW de Christian Cayrol.  Le half track M16 était exposé dans la cour, proche du Brockway et de sa grue Quickway qui venait juste d’être réceptionné, en provenance d’une casse en Isère.

Les baptêmes étaient assurés par les Half track M3 et M5, l’amphibie GAZ MAV 46 de Thierry Farges, la Jeep Navy pilotée par Pascal Robert, la Jeep de Patrice de Blaeckère et les 2 chars Sherman d’Alain Galland. Olivier Baudry et Dominique Cuny ont sorti leur jeep pour faire des baptemes ainsi que Jean-Claude  Aubry avec le scout-car White.  Le hall 2 était parfois enfumé par la mise en route par Jean-Charles Brisson du moteur de notre char Sherman en cours de restauration.

Du côté des historiques aérotrains Bertin (voir rubrique « En marge » du menu principal de notre site internet), l’association des Amis de l’Ingénieur Jean Bertin avait détaché quelques adhérents et des animations étaient organisées avec, notamment, une maquette radioguidée filant sur son rail.

Les épouses n’ont pas hésité à aider pour l’organisation : Mireille Bagdikian, Mauricette Thomas et Stéphanie Lucas assuraient l’accueil des visiteurs qui ont apprécié également le service de la restauration.   La buvette était assurée par Bénédicte Lefèbvre, Jacques Godefroy et Christian Rurange.

Le traditionnel dîner du samedi soir, préparé par Mireille Bagdikian, réunissait une trentaine d’adhérents devant le GMC atelier éclairé, son installation électrique intérieure ayant été remise en état.

Des intermittents de ce spectacle ont sûrement été oubliés car à vrai dire tous les fidèles de l’association ont mis peu ou prou la main à la pâte…

Bravo pour la mobilisation de tous.