Une vente aux enchères chez un ferrailleur de l’Essonne.

Un Brockway C666.

Aucune offre sur ce véhicule, sans surprise car il n’a aucune valeur en collection : camion équipé d’un moteur diesel Berliet pour lequel il a fallu rallonger le capot, stabilisateurs « modernes » ajoutés à  mi-châssis et à l’arrière, flèche de la grue « moderne », mécanique de la grue modifiée avec un moteur diesel Perkins 6.354 et la suppression du treuil « équipements », gros conte-poids ajouté sous la grue, etc.

Du coup l’UNIVEM s’est intéressé à  l’acquisition de pièces avant que l’ensemble ne soit découpé et vendu au poids de la ferraille.

Etant donné la difficulté, technique comme budgétaire, à laquelle nous sommes confrontés si on veut remettre en état notre moteur essence d’origine de la grue, nous avons décidé de récupérer le moteur diesel de l’épave qui est parfaitement adapté.  Le radiateur du moteur, très visible quand la grue fonctionne, est le radiateur d’origine dans son cadre d’origine.  Le moteur n’est pas bloqué.  Le ferrailleur en demandait 200€ : on ne pouvait pas passer à  côté d’une telle opportunité.

Dans l’urgence, le camion devant être découpé quasi immédiatement, une petite équipe s’est constituée pour aller faire du démontage en pleine forêt, en commençant par une session d’élagage !

Le moteur de la grue a pu être récupéré ainsi que beaucoup d’autres pièces mécaniques ou de tôlerie.

Quand le moteur a été prêt à  être levé, l’opération nous a ramenés 40 ans en arrière en voyant arriver un GMC CCKW 353 équipé d’une grue Poclain !  L’âge de ces deux équipements ne les a pas empêchés de faire un travail précis, net et rapide, même avec un pneu déchiré !  Une fois élingué le moteur a été posé à terre en moins d’une minute.

Notre pause déjeuner a pris un tour amusant lorsque nous avons pu reprendre un lot de mobilier de jardin inattendu à un dépôt d’objets hétéroclites sortis des épaves vendues!

Comme tous ces dépôts de véhicules, le champ d’épaves avait de quoi faire rêver avec plusieurs véhicules en assez bon état des années 20 et 30 mais aussi beaucoup de voitures et de poids-lourds des années 50 et 60, malheureusement très « mûrs » pour la plupart.  Au détour d’un chemin : deux Ward LaFrance M1A1 en bon état, un complet mais rouge car il a fait du dépannage routier, l’autre avec une cabine de Berliet GAK adapté.  Une épave de Borgward nous a fait rêver un instant de compléter la collection de l’UNIVEM d’un engin allemand.  Malheureusement une courte investigation a montré qu’il était de 1957.  Dommage, on nous le faisait à 120€ la tonne, soit 240€ !

Pour la restauration du nôtre : http://www.univem-paris.com/restauration-brockway-quick-way/

Pour l’enlèvement du moteur par la Poclain sur GMC CCKW : https://youtu.be/YQAeTU8wO3o

Pour la remise en marche de ce moteur dans nos locaux : https://youtu.be/NnH7ZubgHNY