Une sortie originale à l’invitation du « Monthléry Vintage Market » et à l’initiative de Benoît.  Le vieil autodrome n’avait probablement jamais vu cela !  Plus habitué aux bolides qu’à nos mécaniques poussives, le public n’en fut pas moins ravi de voir des véhicules originaux.  Le spectacle d’un amphibie, d’un blindé de reconnaissance, d’une Jeep Tour de France, d’un camion benne et bien d’autres parcourant l’anneau de vitesse était des plus insolites.

Construit en 1924 par l’architecte Raymond Jamin, sous l’impulsion de l’industriel Alexandre Lamblin, il a reçu le label « Patrimoine du XXème siècle ».  Le circuit, mesuré sur son axe médian, développe 2 550 mètres.  Mille tonnes d’acier et huit mille mètres cubes de béton seront nécessaires à deux mille ouvriers pour réaliser l’ouvrage, les travaux dureront six mois et l’usage d’éléments préfabriqués en feront un chantier d’avant-garde.  La construction de la piste de vitesse construite sur une charpente métal et béton débute le 15 mars 1924. L’autodrome est inauguré le 4 octobre 1924.  De nombreux records y seront établis tout au long de sa vie.

Construction-de-l-Autodrome

Image extraite du « Blog pour la mémoire de l’autodrome de Linas Monthléry »

(cliché V. Godard, 2003, tiré du Génie Civil L.LXXXVII de 1925)