Un événement qui aura marqué les mémoires par son contexte particulier : c’était la dernière célébration en années rondes à laquelle des vétérans pouvaient encore participer.  L’UNIVEM avait invité deux vétérans de Normandie, Bill Elwood et John Trippon, et un troisième, vétéran de Corée, Dough Cahow, mais dont le frère est tombé dans les Ardennes en 1944.  Il fallait profiter de l’intensité du moment car, hélas, nos deux vétérans du D-Day sont décédés peu de temps après leur retour aux Etats-Unis.

Thank you John.  Thank you Bill.  Thank you Dough.

En marge de ces rencontres d’une rare intensité, beaucoup d’autres événements firent de cette grandiose célébration un moment inoubliable (voir la rubrique « Sorties »).