Nos membres ne savent pas que manier la clé à molette, d’autres savent aussi y faire avec la plume. Pierre, un de nos anciens membres expatrié dans une contrée lointaine de France s’apprête à publier un livre ayant pour thème les véhicules industriels et jouets des Trente Glorieuses. Nous lui souhaitons plein de succès dans cette nouvelle aventure !

Le résumé : L’impulsion technologique donnée par la Seconde Guerre mondiale, accentuée par la situation d’après-guerre qui laissait à peu près tout à reconstruire ou à rénover, a conduit à des évolutions rapides dans tous les secteurs de la société. Ce fut le maelström des Trente Glorieuses. Les jouets n’ont pas échappé à cette dynamique qui a entraîné des mutations rapides. Cela a en particulier été le cas des véhicules-jouets proposés aux enfants, d’abord grossiers, en bois, en tôle lithographiée agrafée, puis en zamak et en plastique, ils ont entamé une lente et profonde mutation dont l’expression aboutie, aujourd’hui, est le modélisme. Si l’automobile a été l’objet de toutes les attentions, les véhicules industriels ont souvent été marginalisés, tout comme l’ont été les jouets dits « de bazar », pourtant parfois témoins de grandes aventures industrielles. C’est l’objet de ce livre : tracer une rétrospective mais aussi remettre un peu sous les projecteurs quelques oubliés de cette grande aventure du jouet. Ce livre ne se veut en aucun cas exhaustif sur le sujet. Il y a eu des dizaines de marques de jouets. Il est clairement hors de propos de vouloir dresser un panorama complet. C’est un voyage qui invite par le charme de ces jouets du passé à fleureter avec la technologie qui se dissimulait sous le capot des engins reproduits comme avec l’histoire de marques dont certaines ont disparu depuis longtemps. C’est aussi en filigrane l’histoire de grandes aventures humaines.