A l’initiative de Benoît, validée par le Bureau, l’UNIVEM a participé au 70ème anniversaire de « La Libération de Noyon » les 12 et 13 septembre. En partenariat avec la Mairie de Noyon, cet évènement était organisé par le club local « Lib 44 » pour cette sixième édition dans l’ancien casernement du R.M.T. (Régiment de Marche du Tchad) reconverti depuis 2010 en pôle d’activités.

Ce camp US réunissait 200 participants et une centaine de véhicules avec entre autres, 3 Sherman, un High-speed Tractor M5 (tracteur d’artillerie fabriqué par IHC), 3 Half-track, 1 Ford AM8, 2 GMC DUKW, un Diamond T969 et les habituels Jeep, Dodge et GMC CCKW. Le Club de Noyon a fixé sa limite à une centaine de véhicules assurant ainsi une organisation sans faille et une ambiance conviviale. Une douzaine de clubs étaient originaires de la Picardie. Pour cette première participation, l’UNIVEM était représenté par 2 Half Track déposés à Noyon au retour de Souchez et, par convoi routier, par le GMC DUKW, le Dodge WC 51, un Dodge Command Car et la Jeep canadienne. Une dizaine de participants formait la troupe.

Le camp US était installé près d’un bois et proche de l’ancienne piste d’athlétisme. Maintenant en friche, cette piste a servi de piste à char durant le week end pour des démonstrations de Sherman et des baptêmes en Jeep et Half track. Samedi, la pluie nous a rejoint sur le circuit d’une quarantaine de kilomètres traversant les villages autour de Noyon.

Un talus d’une hauteur de 2m en bordure de piste permit à certains de faire des prouesses !

Une bourse d’échange d’une trentaine d’exposants complétait l’installation du camp. Samedi soir, un orchestre animait les participants et environ 400 Noyonnais.

Dimanche, en début de matinée et par une météo plus clémente, le convoi se dirigeait à l’entrée de la ville pour des commémorations et le dépôt de gerbes. Puis, avec les 3 Sherman en tête, le convoi partit en direction de la Mairie sous les acclamations du public. Durant l’exposition des véhicules, les participants furent accueillis par le Maire pour le verre de l’amitié.

De retour au camp, la pluie fit de nouveau son apparition décourageant ainsi un public toujours intéressé par cet événement.

Les participants de l’UNIVEM sont vivement remerciés pour leur confiance en cette nouvelle destination et le Bureau pour son soutien logistique à cette sortie.

Et l’emplacement de l’UNIVEM est réservé pour l’année prochaine : avis aux amateurs !