Cette année encore, l’UNIVEM a participé à Rétromobile, l’un des plus grands et plus beaux salons de la voiture ancienne en Europe.

Nous avions choisi pour cette édition un stand sur le thème de la 2ème Division Blindée et la libération de Paris, avec comme véhicule le Scout Car, récemment repeint aux couleurs de cette célèbre division. Il est arrivé par ses propres moyens jusqu’au stand, en passant par les paysages recouverts de neige de la région Parisienne, après les tombées de la veille. Il ne manqua pas d’attirer un public nombreux et avide de questions tout au long de l’évènement. Nous avions un partenariat avec la Fondation Maréchal Leclerc dont le président, le Général Bruno Cuche, est venu nous rendre visite sur le stand. Le musée Leclerc nous a fourni de la documentation et nous a prêté une borne de la Voie de la Liberté.

Sur le stand voisin, le musée des blindés de Saumur présentait une rétrospective exceptionnelle des chars Renault dont certains sont uniques au monde, en référence aux 120 ans de la marque : un FT de la Première guerre mondiale, un monstrueux B1 Bis, le seul au monde en état de rouler, un char léger R35, et une AMR 33, automitrailleuse de reconnaissance à chenilles. Un autre club de collectionneurs complétait ce panorama avec un TRC 36R, tracteur de ravitaillement pour chars. A l’extérieur, le musée avait amené un canon automoteur M7 Priest pour les présentations dynamiques.

Fort axé sur les voitures civiles, on retrouvait très peu de véhicules militaires en dehors de ces deux stands. On pouvait néanmoins noter sur l’espace des véhicules en vente à moins de 25000 euros ce rare Citroën FAF 4×4 (Facile A Fabriquer), un véhicule économique sur base de 2CV à destination des pays en voie de développement. Egalement à voir, une Kettenkrad sur le stand de la maison d’enchères Artcurial.